S’explorer pour mieux se connaître.

Je souhaite partager avec vous mon expérience sur ce sujet. A 32 ans je suis arrivée un jour au constat que j’étais en train de passer à côté de moi.
Comme une spectatrice qui regarde un film qu’elle n’a pas vraiment choisi.
Persuadée que la vie était une succession d’évènements qu’il fallait surmonter, je n’avais jamais vraiment réalisé que je pouvais agir pour jouer dans un film qui me ressemble.

Mes premiers questionnements ont commencé quand j’avais 27 ans. J’ai pris la décision de quitter le garçon avec lequel je vivais depuis 10 ans, par instinct de préservation. Je me sentais déjà à l’étroit dans un costume bien trop petit pour moi.
J’étais la « fille de… », la « fiancée de … », la « collègue de travail de … » mais je me sentais insignifiante et transparente.

Malgré ce 1er élan de liberté, je me suis très rapidement engagée dans une nouvelle relation et me suis mariée 2 ans après.
Je ne m’étais pas donnée la chance de me rencontrer et de me découvrir. Ce qui devait arriver est donc arrivé … 5 ans après j’ai divorcé avec comme élément déclencheur le visionnage du film : Mange, prie, aime. C’est très cliché je sais ! Mais c’est mon histoire et rien n’arrive par hasard dit-on …

C’est à partir de là que j’ai décidé d’aller à ma rencontre … Pendant 6 ans je me suis découverte professionnellement, socialement, émotionnellement, humainement.. mais il ne s’agissait pas encore d’une véritable exploration. Je ne faisais qu’explorer la surface.

J’ai senti à mes 38 ans qu’il était temps (et nécessaire), de changer de route, de déconstruire tout ce que je m’étais appliquée à bâtir pendant 6 ans pour m’explorer davantage … et quoi de mieux que le voyage pour le faire !?

Je sentais qu’il fallait que je m’éloigne de tout ce que je connaissais.. du confort de cette vie conventionnelle pour me découvrir, me comprendre et me (re) rencontrer.

Ce voyage en solo et en sac à dos, je l’ai réfléchi, préparé, organisé … ma feuille de route était prête et la plupart de mes affaires étaient vendues. Mais j’espérais secrètement que rien ne se passe comme prévu et que ce voyage me surprenne et m’emporte vers un endroit inattendu.
Et c’est exactement ce qui s’est passé (mais cela fera l’objet d’un autre article !)
Sur ce chemin, j’ai découvert la sophrologie et sa philosophie qui correspondait parfaitement aux valeurs par lesquelles je voulais être guidée.

L’apprentissage de cette pratique m’a appris à être à l’écoute de mon corps, à libérer mes émotions, à m’ancrer et à me concentrer sur l’instant présent, à investir le positif et à croire en mes ressources souvent mal ou peu utilisées pour marcher vers une vie qui me ressemble.

J’ai appris à être bienveillante avec moi même, à ne pas me juger, et à vivre et apprendre de mes expériences comme si c’était la 1ère fois.

Cet apprentissage s’aiguise de jour en jour … une conscience et une vie éveillée est le fruit du travail d’une vie … mais chaque jour je me sens plus éclairée et lumineuse.